+33 6 60 85 36 90

Annecy, la ville au lac le plus pur d’Europe

7 Juin 2021

Entouré par le massif des Bauges à l’ouest, celui des Bornes à l’est, le lac d’Annecy tire son nom de la célèbre ville qui le borde au nord.

Cette dernière laisse d’ailleurs entrer le trop-plein d’eau dans des canaux qui la traversent et auxquels elle doit son surnom, la « Venise des Alpes ».

 

Le lac d’Annecy

Le lac en bref

Deuxième plus grand lac glaciaire de France derrière le Lac du Bourget, le lac d’Annecy s’étend tout en longueur sur près de 14,5 kilomètres, pour une largeur comprise entre 800 et 3350 mètres. Avec une superficie d’environ 2700 hectares et une profondeur moyenne de 45 mètres, il accueille de nombreuses espèces de poissons parmi lesquelles des brochets, des lottes, des féras, ou des ombles chevalier.

 

Le lac Annecy vu de la rive Est ©jasckal

 

Le lac le plus pur d’Europe

Le lac d’Annecy se distingue par sa propreté, inégalée en Europe. Il n’en a cependant pas toujours été ainsi. Dans les années 1950, les eaux usées  chargées en nitrites étaient rejetées directement dans le lac, ce qui a provoqué une prolifération des algues. Ces dernières consommant beaucoup d’oxygène et empêchant la lumière de pénétrer dans l’eau, c’est tout l’écosystème aquatique qui s’est retrouvé asphyxié. Le fait que les communes dans les environs s’en servent comme « tout à l’égout » et y déversent leurs déchets, y compris ceux non périssables, a rendu la situation encore plus inquiétante.

 

La couleur actuelle du lac Annecy ©reich

 

Sous l’impulsion du SILA (Syndicat intercommunal du lac d’Annecy), créé en 1957 et devenu depuis 2001 le Syndicat mixte du lac d’Annecy, des collecteurs sont installés pour récupérer les eaux usées des communes avoisinantes et les conduire vers une station d’épuration. Pourtant critiqué à ses débuts, le succès du projet est tel que l’eau du lac alimente aujourd’hui le réseau d’eau potable des communes riveraines du lac.

La transparence actuelle de l’eau est telle que les algues riches en nutriments peinent à s’installer sur le lac. Cela affecte particulièrement les poissons qui voient leur population décroître, faute de nourriture. La faune aquatique retrouve ainsi le niveau qu’elle devrait atteindre en l’absence de l’Homme et de la pollution qu’il génère.

 

L’eau du lac reste pure même dans les canaux de la ville ©Nono vlf

 

Une réserve naturelle nationale

La volonté de préserver l’environnement se manifeste aussi au travers de la réserve naturelle nationale du Bout du Lac d’Annecy. Située tout au sud de l’étendue d’eau, elle permet d’accueillir castors et reptiles locaux mais aussi une flore riche, aussi bien terrestre que subaquatique. Au sein de la roselière, qui tire son nom des roseaux qui la composent, se trouvent nombre de crapauds, mais aussi des volatiles tels que des oiseaux nicheurs, hivernants, ou des espèces rares de papillons.

 

La ville d’Annecy

Annecy, la « Venise des Alpes »

Le lac évacue son trop-plein dans le Thiou, une petite rivière qui va se jeter dans le Fier, affluent du Rhône. Mais avant cela, il traverse la ville d’Annecy de part en part dans des canaux.

 

 

Ces derniers apportent beaucoup de charme à la cité, surtout vers le Palais de l’Ile, une ancienne prison devenue lieu d’exposition. Lieu emblématique de la ville, le palais est construit sur une île naturelle en forme de fuseau, au milieu du canal. Il est classé monument historique depuis 1900.

 

Le Palais de l’Île ©fietzfotos

 

L’apogée de toute promenade romantique reste le célèbre Pont des Amours, qui relie le Pâquier aux jardins d’Europe et offre une vue magnifique sur la ville, le lac et le canal qu’il surplombe.

 

Le Pont des Amours recouvert de neige ©Raphaël Fournier

 

Une multitude d’activités

Ville nautique, Annecy propose évidemment un grand nombre d’activités telles que de la voile, du pédalo, ou du speed-boat. Les amateurs des profondeurs pourront quant à eux se parer de masques et bouteilles et explorer les profondeurs du lac en faisant de la plongée sous-marine, ou pour les plus téméraires, en faisant de l’apnée.

 

La simple baignade est évidemment une option ©Mny-Jhee

 

Les activités aériennes ne sont pas en reste : la proximité immédiate des montagnes permet de faire du parapente et d’avoir ainsi une vue incroyable sur le lac et ses alentours.

 

Parapente au-dessus d’Annecy ©JACLOU-DL

 

D’autres activités telles que la randonnée ou le cyclisme sont également très prisées dans les environs. Une piste cyclable, la « voie verte », permet notamment de faire le tour du lac en admirant le paysage. Le contraste entre les montagnes et l’eau à leurs pieds est particulièrement saisissant. Les 33 kilomètres de voie longent les plages et sont aussi accessibles aux pratiquants de rollers et aux personnes à mobilité réduite.

Les randonnées possibles sont innombrables : le Semnoz, la Tournette, le Parmelan et bien d’autres montagnes avoisinantes offrent toutes des points de vue uniques sur le lac. Des refuges situés à l’arrivée permettent de dormir sur place et de profiter du soleil couchant sur la vallée. 

 

Lac d’Annecy depuis Veyrier ©Calydon74

 

Les amateurs de sensations fortes pourront même dormir à même la falaise, dans des tentes suspendues appelées portaledge. Expérience hors du commun garantie.

 

Voici à quoi ressemble un portaledge ©Sekgei

 

Enfin, pour ceux qui veulent juste profiter du calme de la ville, pensez à visiter le Pâquier et les Jardins de l’Europe. Le premier est une étendue d’herbe de 7 hectares bordant le lac et offrant un superbe panorama, où les locaux adorent se rejoindre pour passer du temps ensemble, l’idéal pour le farniente. Les Jardins de l’Europe intéresseront quant à eux les amoureux de la nature : le grand parc à la végétation luxuriante compte près de 250 arbres, parmi lesquels des sequoias géants.

 

Le Pâquier ©Florian Pépellin

 

 

Tristan Grasset

Inscription à la newsletter

[instagram-feed]

Les dernières actualités

Les parcs naturels et les réserves naturelles en Savoie

Les parcs naturels et les réserves naturelles en Savoie

Il existe différents espaces naturels protégés en France parmi lesquels on retrouve les parcs naturels nationaux, les parcs naturels régionaux (PNR), et les réserves naturelles. En Savoie, on trouve trois parcs naturels : le parc de la Vanoise (national), le parc...

10 animaux sauvages à voir en Savoie

10 animaux sauvages à voir en Savoie

La Savoie peut se targuer d’avoir une faune riche et diversifiée, notamment dans les Alpes avoisinantes. On peut y rencontrer nombre d’animaux sauvages, que ce soit dans des parcs naturels ou dans la nature.  Petite sélection des animaux communs, insolites, ou rares,...

L’Opinel, le symbole de la coutellerie savoyarde

L’Opinel, le symbole de la coutellerie savoyarde

Reconnaissable entre tous à sa lame pliable, à son manche en bois et à sa bague de sécurité (ou virole), l’Opinel a réussi à s’imposer comme un éminent représentant de la coutellerie française. D'ailleurs, un musée situé à Saint-Jean-de Maurienne relate les différents...

Localisation

Prêt pour votre séjour ?

Réserver en ligne sur notre plateforme sécurisée

Obtenez les vacances de vos rêves en quelques clics

X